Tieboudien (Sénégal)


Ingrédients
-  Poisson : mérou ou capitaine frais ou surgelé en darne et/ou la queue du poisson
-  Légumes : navet, courge, aubergine, manioc, gombo, carotte, choux vert (non frisé), djaratou (les choisir petits, sinon amers)
Facultatif : piment ou poivre
-  yete, un coquillage, et guedge, du poisson séché
-  Pour la farce du poisson : persil, cube or, ail, oignon
-  Pour la sauce « rouge » : oignon, 2 cubes, tomate pelée au jus en boite (1/4 d’une grosse boite) et tomate concentrée (2 petites boites) – pour la version « sauce blanche », ne pas mettre de tomate à la préparation
-  Riz « cassé une fois parfumé »

Recette
-  Faire 4 entailles dans les darnes de poisson et les bourrer de farce (tous les ingrédients « pour la farce » mixés)
-  Faire frire le poisson farci préalablement fariné – Une maman sénégalaise vous dira que « ça l’empêche de s’ouvrir » – dans un fond d’huile, juste le faire dorer mais pas cuire complètement

-  Retirer et réserver le poisson
-  Dans l’huile du poisson, faire dorer l’oignon, puis ajouter la tomate concentrée et les tomates pelées au jus
-  Remuer et laisser mijoter

-  Ajouter la carotte, le navet (en premier, les légumes les plus longs à cuire)
-  Saler
-  Ajouter de l’eau, environ 1/3 de la marmite, et 1 cube : couvrir au ¾
-  Ajouter le yete et le guedge – On dit au Sénégal que « ça donne du goût ».

-  Remuer régulièrement
-  Ajouter de l’eau si ça s’est trop évaporé
-  Ajouter l’aubergine (coupée dans le sens de la longueur, laisser la peau)
-  puis le djaratou entier
-  puis la courge et le manioc
-  Laisser cuire
-  Ajouter ensuite le choux « coupé en deux, puis encore en deux »
-  Ajouter enfin le gombo, à la fin de la cuisson des légumes

-  Si la marmite est assez grande, on peut ajouter le poisson aux légumes, et finir de faire cuire le tout
… ou retirer avec une écumoire les légumes cuits, les couvrir avec de l’aluminium, les mettre dans un grand plat et finir de faire cuire le poisson

-  Trier et laver le riz jusqu’à ce que l’eau soit claire

-  Retirer le poisson et le bouillon de la marmite
-  Plonger les poignées de riz essoré, baisser le feu
-  Si le riz tarde à cuire, couvrir directement la marmite avec de l’alu et replacer le couvercle, puis augmenter un peu le feu (cuisson vapeur)
-  Ajouter un peu de jus si besoin
-  Attendre qu’il n’y ait plus d’eau, et remuer

Présentation
-  Dans le plat, le bol, répartir le riz cuit, les légumes et le poisson découpés en portion (selon le nombre de mangeurs)
-  Pendant le repas, arroser du bouillon qui a été réservé

Contexte
Manger à la main ou avec une grande cuillère


Publié dans Cuisine collaborative, Les plats